Caroline Blanvillain 

Maître de conférences Arts plastiques - Faculté d’Education, Université de Montpellier, LIRDEF, laboratoire interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Éducation et Formation

TRANSMISSION DES SAVOIRS EN ARTS PLASTIQUES ET VISUELS: LA DEMARCHE ARTISTIQUE AU PRISME DE L'ESTHETIQUE ET RETOUR

La question du lien entre la dimension pédagogique et la dimension artistique de l’enseignant-e français-e en arts plastiques et visuels dans la transmission des savoirs ne peut être interrogée unilatéralement dans la mesure où les profils des enseignants du 1er et du 2e degrés ne sont pas identiques. En effet il sera nécessaire de faire le distinguo entre un-e enseignant-e généraliste, non-spécialiste des arts plastiques (1e degré) et un enseignant-e en arts plastiques, spécialiste et praticien (2e degré). La transmission des savoirs par des enseignant-e-s nécessite de se confronter à un écueil de la formation : les savoirs, inhérents à la discipline arts plastiques et visuels, manquent parfois à l’enseignant-e lui/elle-même.

Cette situation particulière permettra d’éclairer la tension entre la valorisation du processus de recherche et/ou l’esthétique d’un résultat. Certes un inévitable détour par la didactique des arts plastiques et visuels nous permettra explorer la posture de l’élève dans laquelle l’enseignant-e le met, en fonction de ses propres convictions, illusions ou démarches : de l’élève artiste-chercheur au spectateur éclairé en passant par l’artisan.

Seulement ceci ne pourra prendre sens qu’en prenant en compte le sujet (l’élève, l’enseignant-e) dans toutes ses dimensions : 50% homo sapiens, 50% homo demens pour reprendre la fameuse formule d’Edgar Morin. Aussi pour interroger l’hypothèse que la transmission des savoirs en arts plastiques et visuels nécessite de lier les dimensions artistique et esthétique, deux dimensions complémentaires, il nous faudra nous pencher attentivement sur le sens de ces termes. Les œuvres d’art, d’hier à l’extrême contemporain, seront un appui de choix pour comprendre l’articulation entre l’artistique et l’esthétique aujourd’hui et en quoi ils constituent des savoirs incontournables.

Bibliographie

Didier, A. (1981) Le corps de l’œuvre, Paris, Gallimard, 1981.

Arrault, V. et Troyas, A. (2017). Du narcissisme de l’art contemporain. Paris: Editions L’Echappée.

Goodman, N. (1984) L’art en théorie et en action. Paris: Galimard.

Schaeffer, J.-M. (2015). L’expérience esthétique, Paris: Gallimard.