GROUPE  MEDIATION(S) CULTURELLE SCOLAIRE

Dynamiser la recherche. Opérationnaliser des outils. Rendre visible les projets entre école et lieu de culture.

 

Historique

A la suite du colloque « artiste et enseignant : duo-duel ? » organisé à la HEPVaud du 12 au 14 septembre 2017, il est apparu nécessaire de regrouper les informations et les projets liés à la médiation culturelle scolaire.

De nombreux projets voient le jour entre ECOLE et MILIEU CULTUREL et l’objectif principal de ce laboratoire-atelier est de regrouper et de visibiliser ces différentes propositions issues de différents univers artistiques.

Objectifs

Ce groupe a pour objectif d’amener les enseignants-es, les médiateurs-trices et les artistes à exercer leur créativité dans le secteur culturel tout en mettant en application les règles professionnelles en usage dans le monde professionnel scolaire. Les compétences visées sont entre autre :

- visibiliser des pratiques entre classes et lieu culturel

- concevoir des actions de médiation regroupant le public scolaire et le monde culturel

- articuler les connaissances scientifiques et la création artistique par la médiation culturelle

- favoriser la recherche par l’étude des pratiques du terrain

 

Cadre théorique

Étant donné que les inégalités sociales face à l’accès à la culture perdurent, l’école publique reste un levier privilégié pour combattre les déterminismes sociaux et dépasser la « distinction » par les arts identifiée par Bourdieu, afin de permettre aux jeunes générations d’accéder, de manière démocratique et ouverte, à toutes les formes de la culture. En arts visuels, l’introduction dans le plan d’études scolaire romand (PER) d’un axe culture mentionne diverses formes d’accès facilité à celle-ci : rencontre avec des artistes, découvrir des œuvres originales, visite de musées, etc.(1) L’objectif est de « donner le goût aux élèves de découvrir divers lieux et événements culturels»(2). Du fait qu’un cadre légal existe, que pouvons-nous constater sur le terrain : est-ce que la rencontre avec l’art y est réellement possible ? Quel est le rôle joué par la médiation culturelle ? Comment est-elle envisagée dans la didactique des arts visuels ? Est-ce que cette pratique est déjà un incontournable de l’enseignement des arts visuels ? Devrait-elle le devenir ? L’idée même de médiation n’est-elle pas devenue centrale, et dans l’enseignement, et dans la société en général ?

 

L’axe « Médiations » entend réunir et partager les pratiques de médiation culturelle entre enseignant-e-s et artistes, entre l’école et différents partenaires institutionnels. Ces projets menés à terme ou restés inachevés pourront ainsi être comparés à ceux développés hors du cadre scolaire ces 20 dernières années, période pendant laquelle le métier du médiateur / de la médiatrice culturel-le s’est professionnalisé. Nous pourrons ainsi retracer une histoire de la médiation culturelle dans le cadre scolaire. La cartographie ainsi dessinée permettra d’envisager quelques pistes pour l’avenir.

 

Il s’agit en effet de savoir pour quelles raisons certaines pratiques ont rencontré du succès et d’autres moins. Cela permet également de déterminer si les visées des enseignant-e-s restent les mêmes ou si elles changent avec le temps et en fonction des publics-cibles. De même, le degré de participation des élèves, souhaité par l’enseignant- e est également une variable, comme l’est le choix de l’enseignant-e de réaliser ce projet en solitaire ou en co-construction avec un-e autre collègue ou un-e professionnel- le d’un autre domaine (artiste, médiateur/trice culturel-le). Dans le prolongement de cette réflexion, quelques questions émergent :

  • Comment et à quel moment la sensibilisation à la culture peut-elle se faire ?

  • Qui est la personne la mieux placée pour mener ce type de projets ? Quels sont les dangers et avantages d’une collaboration ? Peut-on viser la complémentarité des regards et envisager que des liens privilégiés se développent avec le temps ?

  • A quel degré scolaire se destinent les différentes pratiques?

  • Faut-il privilégier un lieu familier aux élèves, s’aventurer sur un nouveau territoire, ou encore les combiner ?

  • De quoi est-il préférable de parler aux élèves : d’une démarche artistique, d’un artiste, d’une œuvre, d’une exposition, d’un lieu culturel, ou de plusieurs sujets à la fois ?

 

  1. Cf. http://www.plandetudes.ch/a/cg

  2. Cf. http://www.plandetudes.ch/web/guest/A_34_ACM

 

Les pratiques peuvent être de formes variées (clé en main, sur mesure, etc.) ; elles se situent souvent à l’intersection de plusieurs champs (artistique, culturel, social, éducatif, sensoriel, identitaire…). L’étendue du sujet est donc vaste. Il s’agira d’en établir un premier  et  important  état  des  lieux,  qui  permettra  aussi  de  circonscrire  le  terme  de « médiation culturelle » qui, tel un mirage, ne se laisse pas immédiatement saisir mais vise néanmoins une accessibilité facilitée de l’art et des pratiques artistiques pour le plus grand nombre.

Thèmes

L’Atelier-laboratoire « médiations » accueillera divers intervenants-es présentant l’état de la recherche et des pratiques dans le domaine.

  • Médiation culturelle scolaire

  • Agents culturels d’établissements

  • Réseau d’artistes enseignants

  • Réseau d’enseignants artistes

  • Réseau d’enseignants au musée

  • Réseau de recherche

  • Programme culturel aux enseignants-es

  • Conception des transports- accompagnements

  • Validation pédagogique (quel rôle d’expert ?)

  • Formation continue ( enseignants- directions- commission d’établissement,…)

  • Animation en classe du primaire

  • Liens avec Plateforme Culture-Ecole (anciennement Ecole-Musée)

  • Propositions de médiations scolaires par et pour les enseignants-es

  • Médiation numérique

  • Lien avec CREAT

  • Lien avec la médiation culturelle suisse

  • Financement externe

  • ALUMNI

  • Création d’une plateforme

  • Enveloppe culturelle

  • Camps artistique

Membres fondateurs- trices

Sandrine Moeschler, responsable de la médiation, MCBA, Lausanne

Ana Vulic,  Responsable médiation culturelle et events, Musée national suisse - Château de Prangins

Juliette Bauer, médiatrice scolaire indépendante, Lausanne

Alexandra Papastefanou, enseignante et médiatrice scolaire indépendante

Martine Brechon, enseignante et responsable DGEO

Frederique Bohi, enseignante et médiatrice culturelle scolaire, Yverdon les Bains

Nicole Goetschi Danesi, professeure formatrice, UER Art& Technologie, HEPVaud

Sara Freda, enseignante primaire, Lausanne

Tilo Steireif, professeur formateur, UER Art &Technologie, HEPVaud

 

Au cours des séances, plusieurs personnes sont venues présenter leur projet lié à la médiation culturelle scolaire et ont rejoint le groupe.

Karin Odoricci, enseignante d’arts visuels au secondaire en voie du CAS en médiation culturelle

Charlotte Leglou, médiatrice indépendante et collaboratrice scientifique à la HEP. Musicienne intervenante dans les écoles.

Nicole Dumont, enseignante d’histoire de l’art au secondaire 2 et co-animatrice du projet aux ecoles de Rolle,

Nathalie Czaka, collaboratrice scientifique à la formation continue

Myriam Valet, médiatrice culturelle de la Plateforme Culture -Ecole,

 

En juin, nous avons accueilli  la présentation Mathieu Menghini, maître d’enseignement HES.

A cette occasion, plusieurs personnes se sont intéressées à notre démarche.

Florence Quinche, professeure formatrice, UER Art& Technologie, HEPVaud

Clara Périssé, chargée d’enseignement et doctorante, UER Art& Technologie, HEPVaud

John Didier, professeur formateur, UER Art& Technologie, HEPVaud

Sabine Châtelain, professeure formatrice, UER pédagogie musicale, HEPVaud

Laura Braillard, Chargée d’enseignement suppléante à la HEP, développe un master à la HEAD en médiation culturelle

Francesco Russo, étudiant spécialiste HEPVAud

Elise Gagnebin-De Bons, artiste, membre de Standart Deluxe

En septembre 2018, présentation de divers projets de médiations culturelles scolaires

Projet pour une application numérique d’une visite culturelle de la Commune de Villeneuve par une classe du secondaire 1,

par Francesco Russo

Projet entre une APEMS et des classes du primaire, les chevaliers de la Bourdonnette

par Michaël Facchin

Proposition de 4 étudiantes en master en médiation TRANS à la HEAD : l’utopie à l’école

Réalisation d'affiches en sérigraphie pour la cour d'école,

présenté par Laura Braillard

Une collection pour une une médiation entre texte et image à l’école, Les Maîtres de l'imaginaire,

par Maud Lebreton

Appel à projets entre un.e artiste et un.e enseignant.e de la structure cantonale Culture -Ecole: "La culture, c'est classe",

par Myriam Valet