PHARMAKON

pharmakon

Du grec ancien φάρμακον, pharmakon, remède, drogue, anesthésique, philtre, poison, venin. 

 

Le φαρμακός, pharmakos porte la signification de malfaiteur. Il est celui qu'on immole en expiation des fautes d'un autre. Afin de combattre une calamité ou de chasser une force mauvaise et menaçante, il devient une victime sacrificielle, innocente en elle-même, censée comme bouc émissaire se charger de tous les maux de la cité. Son expulsion ou sa mise à mort devait permettre de purger la cité du mal qui la touchait, d'où l'ambiguïté du terme grec qui, au neutre φάρμακον, pharmakon, est pris dans son sens de poison, tout comme dans son sens bénéfique de remède. Les pharmakeutriai sont des faiseuses ou utilisatrices de pharmaka, des pharmaciennes.