ancrage

Issu de, ou apparenté au grec ancien ἄγκυρα, ankura ; du latin ancus, uncus, crochet, ancora, ancre. Mot dérivé de ancrer avec le suffixe -age.

 

1. (Marine), action de jeter l’ancre, résultat de cette action. Par métonymie, lieu propre et commode pour jeter l’ancre.

2. (Figuré), lien étroit (ancrage historique, ancrage juridique).

3. (Finance), lien fixe entre deux monnaies, avec possibilité de fluctuations très limitées par rapport à un cours central.

4. (Psychologie), biais cognitif qui pousse à se fier à la première information reçue. Aussi, difficulté à se départir d'une première impression.

5. (Médecine), ancrage dentaire ou implant dentaire, dispositif médical — sorte de vis — inséré dans le maxillaire ou la mandibule et destiné à recevoir une prothèse dentaire.

6. (Médecine), ancrage osseux, dispositif permettant d'assurer un ancrage maximal lors d'un traitement d'orthodontie.

7. (Économie politique), ancrage territorial des entreprises, qui désigne une forme de coopération territorialisée.